vendredi 30 décembre 2011

Bonne année 2012


Le S.C.M.N.E vous présente ces meilleurs vœux, et vous souhaite une bonne et heureuse année 2012.

A bientôt pour de nouvelles aventures.

vendredi 23 décembre 2011

lundi 19 décembre 2011

Sortie initiation à la grotte de la Trayolle


GROTTE DE LA TRAYOLLE


SAMEDI 17 DECEMBRE 2011


REDACTEUR DE LA FICHE : Patrick Cabrol

DATE : Samedi 17 décembre 2011

TEMPS PASSE SOUS TERRE : 5 heures

PARTICIPANTS : 13 personnes (dont 7 du SCMNE)

Marie-Claire AUDOUARD
Jean-Louis CHAMBRAUDET
Denis MATARIN
Joël MATARIN
Nounours
Nounourse
Sarah BOURGOUIN
Patrick CABROL
Sylvain ZIBROWIUS
Mathilde ZIBROWIUS
Didier LEGOFF
Martiel LAVIGNE
Vincent YON



BUT : Sortie d’initiation

COMPTE-RENDU :

A part le trajet entre les voitures et l’entrée de la cavité qui a été un peu humide à cause de la pluie et des branches mouillées, voilà une sortie bien agréable pour cette journée. On note en effet :

. La présence de notre présidente

. Sept membres du SCMNE

. Des conditions de visite idéales avec une cavité magnifique, puisque de l’eau coulait dans tous les gours du niveau inférieur. Nous avons eu la chance de voir une cavité bien « vivante », ce qui ajoute encore beaucoup au pittoresque de la grotte de la Trayolle.

Nous avons fait deux groupes pour équiper les passages dans la cavité :

. Un, avec Patrick, Jean Louis, Paul vers la vire au-dessus du lac (passage de Guy)

. Un, avec Denis, Didier, Sylvain, vers le balcon et le petit puits de 6 mètres

Nous avons mangé ensemble juste avant le terminus amont de la galerie inférieure. C’était le seul endroit qui restait sec dans la cavité, sinon il y avait de l’eau presque partout, soit au sol, soit qui tombait des voutes.

Nous avons ensuite continué l’initiation avec la descente, puis la remontée, du grand plan incliné de 30 mètres.

OBSERVATIONS :

Hydrogéologie :

. L’ensemble des gours et des lacs était rempli d’eau, ce qui est normal vu la quantité d’eau qui est tombée sur le Saint-Ponais depuis un mois.

. On voyait l’eau qui arrivait en faisant un petit jet d’une dizaine de centimètres, au sommet des concrétions situées au-dessus du grand gour principal.

. En descendant le grand plan incliné de 30 mètres on notait (sous la petite niche située à –10 mètres) une sortie d’eau dont le débit était très irrégulier. Il variait du simple au triple toutes les 30 secondes à une minute.

Morphologie :

Au cours de cette visite j’ai pris un peu de temps pour regarder la forme des galeries et des salles ainsi que leurs parois et je me suis rendu compte que les trois salles d’entrée de la grotte sont sans doute un ancien « système annexe » au drain principal que l’on rejoint après la dernière chatière (un peu humide cette fois ci) qui donne accès au métro.

Biologie :

A noter la présence

. d’une quinzaine de petits et grands rhinolophes à l’entrée de la cavité, dont trois dans la seconde salle.

. d’un niphargus dans l’un des gours situés le plus en amont sous l’arrivée d’eau de la galerie inférieure.

Les deux nouveaux de Toulouse semblaient très contents de leur journée. Ils se sont très bien comportés. Nous espérons vite les revoir lors d’une prochaine sortie.

FICHE ÉQUIPEMENT DE LA GROTTE DE LA TRAYOLLE

.1) Le grand plan incliné : une corde de 40 mètres. Six plaquettes sur goujons inox sont en place, plus un amarrage naturel sur grosse stalagmite (Prendre six maillons rapides 10 mm).

.2) Descente par le passage de la vire au-dessus du lac (Ancien passage de Guy) : une corde de 30 mètres. Sept plaquettes sur goujons inox (il faudrait en ajouter une huitième afin d’éviter totalement un frottement de la corde de part et d’autre d’une lame de rocher)

.3) Descente par le balcon et le petit puits de 5 mètres :

. Descente entre les blocs : corde de 15 mètres - Amarrage sur 4 plaquettes déjà en place. Petit puits de 5 mètres : corde de 15 mètres - Amarrage sur 3 plaquettes déjà en place (un « mickey » sur le puits de 5 mètres)

. 4) Passage au-dessus des gours, dans la galerie inférieure, lorsqu’ils sont pleins d’eau. Une corde de 10 mètres au sommet des gours de la cascatelle (amarage sur colonne basse). Placer une corde de 10 mètres pour assurer la descente vers l’amont au dessus du grand gour.

Lors d’une prochaine visite on pourrait placer un goujon supplémentaire pour sécuriser la sortie, puisque nous avons déjà assisté à plusieurs bains bien involontaires.

. Une corde de 10 mètres pour aller vers l’amont, pour ceux qui ne veulent pas du tout se mouiller les pieds (amarrage sur deux colonnes pour les deux extrémités de la corde).

En sortant nous avons noté que les quatre écrous situés sur les goujons au sommet du puits de 30 mètres étaient légèrement dévissés. Ils ont été resserrés immédiatement. .Il faudra vérifier lors de notre prochain passage que tout est bien en place.

OUTILS / ACCESSOIRES :

Lors des sorties à la grotte de la Trayolle, il faut prendre:
  • une clef de 17, en cas de nécessité pour resserrer les écrous des goujons,
  • une clef de 13 pour les maillons rapides de 10 mm, qui ont tendance à ne pas être "rapides" quand on veut les dévisser.





































































































PHOTOS : SCMNE